Scène 11

Toudi mensuel n°18-19, mai 1999

 

 

Fernand SCHREURS - 1912 : il ne s'agit plus d'associations de Liège ou de Charleroi mais d'un rassemblement wallon.

LE "BELGE" - L'Assemblée wallonne nous donne le "Coq Hardy", le "Chant des Wallons" (Musique).

L'INDEPENDANTISTE - Jennissen, Delaite, Troclet !

Fernand SCHREURS - Ligue des Lycéens.

Ligue d'action

Concentration

Front démocratique

Congrès culturel wallons

Wallonie libre

Sambre et Meuse

Wallonie indépendante

Wallonie catholique

Conseil économique wallon

THERESE - Conseil national wallon de la Radiodiffusion

LE "BELGE" - Jeune Wallonie

Fernand SCHREURS - Enfin, le projet de fédéralisme de Fernand Dehousse et Georges Truffaut voit le jour.

La Guerre éclate. La Résistance s'organise.

On peut dire que, quand les armées alliées délivrèrent la Belgique, tout était prêt pour le déclenchement d'une intense propagande wallonne dans une Wallonie enfin consciente de sa situation misérable.

Mais l'heure est passée où le mouvement wallon n'était que spéculations de cénacles et de chapelles. C'est le peuple wallon lui-même qui revendique aujourd'hui tous ses droits.

Terminons par les autres griefs wallons.

Depuis longtemps, la Wallonie réclame une entente économique avec la France. Cette entente lui a toujours été refusée.

Les griefs culturels de la Wallonie. Les théâtres de Wallonie sont l'objet d'un véritable sabotage. Où en sommes-nous dans la connaissance de notre patrimoine : c'est comme si notre peuple n'avait jamais existé.

8. Que dire de l'inégalité qui frappe les Wallons dans les administrations ? Certains ministères sont presque entièrement peuplés de Flamands.

Dans les deux gouvernements Pierlot-Spaak, combien de Wallons ? Les doigts d'une main y suffisent. On vient à créer l'ONU à San-Francisco : combien de délégués belges ? Dix. Dans les dix, un. Un quoi ? Un Wallon. Le gouvernement belge rencontre le roi Léopold III à Salzbourg pour l'éclairer sur l'opinion belge : qui fait partie de la délégation ? Un grosse majorité de Flamands et de Bruxellois !

Politique étrangère

La majorité de la population flamande, contrairement à la majorité de la population wallonne, a voulu une politique de neutralité qui a finalement livré la Wallonie aux Allemands.

Bien d'autres griefs encore, vous les connaissez.

L'"INDEPENDANTISTE" - Colonisation flamande de nos campagnes sous le Boerenbond !

Fernand SCHREURS - Incurie officielle pour les sinistrés wallons.

L'INDEPENDANTISTE - Renaissance en Flandre de mouvements d'inspiration hitlérienne.

Fernand SCHREURS - Attitude pitoyable au feu de plusieurs régiments flamands.

Indulgence des Flamands en matière d'épuration.

 

Suite de la pièce : Le Coup de semonce